Les funérailles
  prévoyance   organisation   le coût des funérailles

C'est aux proches qu'il appartient d'organiser les funérailles. La déclaration de décès doit être effectuée au Service de l'état civil du lieu de décès par 2 personnes majeures, parentes ou non du défunt (p.exemple AIC) du défunt. Il est cependant conseillé de prévoir la présence d'un proche de manière à éviter toute erreur dans cette déclaration de décès.

Les personnes qui effectuent la déclaration doivent se présenter au Service de l'état civil munies de la carte d'identité et du carnet de mariage du défunt et de tout document qui permet d'étayer la déclaration (p. exemple, carnet de mariage des parents,...).

Déclaration de décès, modalités pratiques d'organisation des funérailles peuvent être prises en charge par AIC ou une entreprise de pompes funèbres de votre choix. A ce stade, il peut être utile d'avoir consulté le testament ou contacté le notaire dépositaire des dernières volontés du défunt afin de connaître les désirs de ce dernier quant à l'organisation de ses funérailles, à son incinération éventuelle, ou quant au legs de son corps à la science.

Si le défunt n'a laissé aucune instruction, la décision revient aux descendants ou, dans le cas des couples mariés, au conjoint survivant. En cas de différend au sein de la famille quant au choix du mode de funérailles et de sépulture, le conflit doit être porté devant le tribunal de 1e instance.

La loi ne prévoit aucun délai endéans lequel la déclaration de décès doit avoir lieu, mais la nécessité de pourvoir à l'inhumation impose nécessairement de le signaler à l'officier de l'état civil aussi vite que possible. L'officier de l'état civil est seul compétent pour délivrer un permis d'inhumation. Un délai de 24 heures après le constat du décès, établi par un médecin qui détermine également l'heure et la cause du décès, doit cependant être respecté.